Secret Wars – Civil War : Une fin alternative grandiose !

Couverture Secret wars - Civil war

Civil War, l’un des meilleurs évènements majeurs de l’univers Marvel avec une fin qui divise, cohérente et bien travaillée pour les uns, triste et simpliste pour les autres « Oui mais attends il y a eu une suite avec Civil war II et franchem… » Ma dernière gastro avait plus d’éthique ! C’était aux comics ce que Marion Cotillard est à feindre la mort donc n’en discutons pas merci ! On a tous tenté de s’imaginer qui pourrait l’emporter si chaque camp tenait à aller jusqu’au bout mais peu d’entre nous pouvait prévoir un scénario aussi génial à mon sens. (suite…)

Publicités

Inhumans Vs X-Men: génie ou Civil War du pauvre ?

Résultat de recherche d'images pour "inhumans vs x-men cover"

Ah Marvel ! Toute mon enfance ! Je me revois encore bouquiner les Strange et autres Spidey ou Marvel de mon paternel à l’époque où je ne faisais que regarder les images à défaut de savoir lire. Puis en grandissant, Marvel a pris un immense plaisir à massacrer certains de mes héros, d’en rajouter à foison, en plus de créer, détruire ou même mélanger des univers parallèles entre eux ou avec l’original et d’en arriver même à faire un reboot des différentes séries (ce que je peux comprendre pour un nouveau public) plus ou moins travaillé, sans parler du viol de la plupart de ses œuvres au cinéma. Ce qui me pousse au final à ne m’intéresser qu’aux évènements majeurs de l’univers Marvel, les gros crossovers en somme, tout en suivant de très loin la vie des super-héros en dehors de cela pour ne pas trop m’y perdre même si ce n’est pas vital pour apprécier les différents grandes aventures. (suite…)

Les Captainz : la bétise a (enfin) sa communauté superzéroïque !

Résultat de recherche d'images pour "les captainz"

C’est l’histoire de plusieurs personnages aux « super » pouvoirs que l’on aurait pu imaginer au détour d’une conversation en fin de soirée à 5h du mat’ autour d’un plat de pâtes mal cuites sauce mayo ketchup avec un verre d’alcool au mélange complètement what the fuck. Le purgatoire de l’humanité s’éveille alors que les cerveaux s’endorment et le sujet arrive: « Heyy ! VooUs ImAjjiné UN EqUiPe deuh sssUPER heu ZeRo ?! ». Et la, tout un florilège de « pouvoirs » en tout genre arrive. (suite…)

Starve, quand Top Chef s’inspire de Running Man

18871492_444087729289584_208925436_n

Calme toi cher lecteur, faut pas s’attendre à voir Etchebest jouer au bilboquet avec les testicules d’un candidat ! Bien que niveau violence ça y va sec ! Mais quel chef d’œuvre au final, quelle claque ! Starve, ce n’est pas simplement une émission d’épreuves culinaires hardcore, c’est tellement plus que cela que je pourrais commencer cet article d’une dizaine de manières. (suite…)

[Rétro] Gremlins ou le carnage festif

Il suffit de prendre quelques risques mesurés, de saisir mollement sa télécommande et de vagabonder de chaînes hertziennes en chaînes câblés pour mesurer l’immensité cosmique du vide qui habite le cinéma dédié aux fêtes de Noël. Et au milieu de tous ce cambouis, surgissent parfois quelques ovnis. C’est le cas de Gremlins de Joe Dante, emblématique des années 80 et de la constellation Spielberg, dont on s’étonne, à l’occasion de sa ressortie dans les salles obscures, qu’il fut plébiscité par toute une génération de gosses (et laissé négligemment à leur portée par des parents dépassés) malgré son caractère ouvertement horrifique. Une claque qui n’a rien perdu de sa superbe, génialissime coup d’épée dans le marasme sentimentaliste des productions stéréotypées d’hier et d’aujourd’hui. (suite…)

Rogue One étoffe la saga Star Wars de bien belle manière

Il y a tout juste un an, Star Wars – Le réveil de la Force avait séduit autant qu’il avait fait  jaser. Sa construction dont on n’arrivait plus à distinguer l’hommage du pastiche laissait circonspect. Chez Une Graine dans un Pot, on avait apprécié sans le porter aux nues. De notre point de vue, Rogue One de Gareth Edwards, premier essai d’une longue liste de spin-off annoncés, pourrait bien réconcilier les deux partis, renouant avec un souffle plus épique, explorant l’univers étendu et par là, renouvelant la saga cinématographique. (suite…)

[Avant-Première] Le cœur en braille : l’essentiel est invisible pour les yeux

Ce lundi 12 décembre, nous avons pu assister, en présence du réalisateur Michel Boujenah, à la projection en avant-première de son troisième long-métrage. Il est revenu sur son rapport à l’art cinématographique dans lequel il trouve un supplément d’âme à la scène et se rêve, en plaisantant, en créateur divin. Romance de minots, Le cœur en braille, qui sortira le 28 décembre 2016, illustre avec juste ce qu’il faut de tendresse et de facétie, les premiers amours timides et désintéressés. (suite…)

[Direct-to-vidéo] Mel & Jenny, premier amour et identité sexuelle

Sorti directement en DVD, le 15 octobre 2016, chez l’éditeur Outplay, Mel & Jenny de Nana Neul, film lunaire possédant la sensibilité particulière des premiers émois, explore la découverte et l’acceptation, parfois difficile, de sa sexualité avec une justesse rarement égalé entre violence et exaltation du sentiment amoureux. (suite…)

Les grands mythes (Volume 1) : miroirs de nos mots et de nos maux

Nous ne cessons pas de l’affirmez mais le catalogue de documentaires de qualité qui sort chez Arte (que vous pouvez retrouver sur leur page facebook) ne cessent de s’étoffer. Après que la chaîne ait diffusé Les grands mythes, une série documentaire, créée par François Busnel et réalisé par Sylvain Bergère, sur les différents aspects de la cosmogonie grecque, la maison d’édition la propose dans un coffret intégral. Passionnés d’histoire, nous ne pouvions pas laisser l’occasion de vous en parler. Mais l’œuvre est si complète que nous le ferons en quatre articles, chacun consacré à un volume. (suite…)

Dear Zindagi, psychothérapie indienne

Dear Zindagi, deuxième film de Gauri Shinde, réalisatrice indienne, est résolument moderne, abordant bien des thèmes sensibles tels que l’homosexualité et les rapports générationnels conflictuels. Mais en premier lieu, chose très rare dans la société indienne, elle aborde la psychanalyse sous un angle positif. Née et élevé à Pune, près de la province du Konkan, elle y défend le cosmopolitisme de Mumbai, riche de son métissage, et cœur de l’industrie bollywoodienne, qu’elle différencie de Goa, ville touristique aux allures d’artifices. (suite…)