La ritournelle, éloge de la tendresse


Le quatrième long métrage de Marc Fitoussi, La ritournelle, invite Isabelle Huppert et Jean-Pierre Darroussin (que l’on retrouvera le 18 Juin dans Au fil d’Ariane) sur le même plateau. Les deux acteurs se retrouvent pour une comédie sentimentale bucolique dans le pays de Caux.

Xavier (Jean-Pierre Darroussin) et Brigitte (Isabelle Huppert) sont éleveurs bovins en Normandie. Leur existence simple n’est bouleversé que lorsque Xavier participe aux concours agricoles dont il collectionne les médailles. Une fête organisée par leur jeune voisine, Marion (Anaïs Demoustier, également à l’affiche d’Au fil d’Ariane) va chambouler Brigitte à la suite de sa rencontre avec Stan (Pio Marmaï). Le lendemain, sous prétexte d’aller voir un dermatologue réputé, elle annonce à Xavier qu’elle monte à Paris. Un voyage qu’elle entreprend sans être dénuée de pensées cachées. Arrivée dans la capitale, elle s’empresse de retrouver Stan.

Brigitte (Isabelle Huppert) et Xavier (Jean-Pierre Darroussin)

La ritournelle est une comédie romantique sur le quotidien d’un couple aimant pour qui la routine s’installe. D’un côté, Xavier est obnubilé par son travail, le jour il s’occupe de ses vaches, et le soir, il lit des magazines sur l’élevage. Lorsque Brigitte cuisine du tofu, il manque de s’étouffer, parce qu’à table aussi, son élevage tient une grande place. De son côté, Brigitte qui rêvait d’être bergère, apprécie son ciel normand, mais dans ce monde ouvert, se sent un peu à l’étroit. Elle part avant tout pour se changer les idées, voir du pays, profiter de Paris, où le couple ne fait jamais que des visites éclairs. On rit de bon cœur devant la visite proposée par le chauffeur de taxi qui lui montre le siège d’Europe Assistance, comme étant l’un des plus beaux bâtiments de Paris… Ce n’est que par hésitation et par envolée, que Brigitte finira par succomber au charme d’un dentiste danois en conférence, Jesper (Michael Nykvist). C’est un sentiment que transmet assez bien le film de Fitoussi, tous ces petits moments d’incertitude dont sont composée nos vies, toutes ces décisions qui n’en ont pas l’air, et nous entraînent parfois à l’opposé de notre chemin initial. Si on sent la tension séductrice opérant entre Jesper et Brigitte, on ne sait jamais quelle direction va prendre leur rencontre. Mais ce n’est pas le cœur du film. La véritable histoire d’amour à l’œuvre ici, c’est celle de ce vieux couple, Xavier et Brigitte, qui n’a jamais cessé de s’aimer. Après que son employé, Régis(Jean-Charles Clichet), lui rappelle qu’il a lui-même eut des errements, Xavier va pardonner à sa femme, sans même l’informer qu’il sait. À Paris, après l’avoir suivi, il est allé au musée et à rapporter une carte postale illustrant un tableau où figure une bergère. Même après avoir constaté l’adultère, Xavier portait en son cœur, la petit bergère qu’il aimait  tendrement depuis si longtemps.

Brigitte (Isabelle Huppert) et Jesper (Michael Nykvist)

La ritournelle, c’est un peu la routine, qui se mettrait à virevolter, puis donnerait la force de s’aimer comme aux premiers jours. La ritournelle, c’est à la fois, une comédie sensible et drôle, des personnages attachants et une romance sans jugements. La ritournelle délivre un message d’amour où l’affection mutuelle est plus important que la faute. Si l’amour est éternel, il doit l’être au-delà des offenses.

Rémy Boeringer

Pour voir la bande-annonce :

 
Publicités

8 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s