[Avant-première] Bob l’éponge – Le film : un héros sort de l’eau interdit au plus de huit ans


La salle était remplie de gamins pour l’avant-première de Bob l’éponge – Le film : Un héros sort de l’eau, réalisé par Paul Tibbitt, ce dimanche 15 février. Bien que les chérubins envahissant la salle furent hilares, le premier volet prenait soin de faire des blagues pour un public plus adulte tandis que celui-là nous aura laissé de marbre. Douze ans, déjà, séparent les deux volets qui ne s’adresse plus au même public.

À Bikini Bottom, rien ne va plus, on a volé la recette du pâté au crabe pourtant précieusement enfermée dans le coffre de Monsieur Krabs (Clancy Brown). Avec l’aide de son pire ennemi, Plankton (Doug Lawrence), pour une fois innocent, et de ses fidèles amis Patrick l’étoile de mer (Bill Fagerbakke), Sandy l’écureuil (Carolyn Lawrence) et Carlo le calamar (Rodger Bumpass), Bob l’éponge (Tom Kenny) va partir à sa recherche. Il aura à en découdre avec Steak Barbare (Antonio Banderas), un terrible pirate.

Patrick (Bill Fagerbakke), Sandy (Carolyn Lawrence) et Bob (Tom Kenny)

Que dire de ce dernier épisode cinématographique de Bob l’éponge ? Pas grand choses si ce n’est de ne pas y aller si vous avez plus de huit ans et une semaine de boulot chargée. À moins que vous souhaitiez faire la sieste au cinéma. Si vous approchez la trentaine, rien ne vous parlera réellement si ce n’est, peut-être la référence post-apocalyptique à Mad Max et le délire très H2G2 – Le Guide du Voyageur Galactique sur les dauphins. Bob l’éponge – Le film : un héros sort de l’eau est véritablement un film générationnel. Cet épisode mise davantage sur l’auto-référencement que sur l’éparpillement de références extérieures. Pour l’apprécier, il faut certainement avoir suivi la série ces dix dernières années. Sinon, l’ensemble vous semblera totalement foutraque, sans queue ni tête et vous ne pourrez que déplorer qu’on engage Antonio Banderas (qui a tant de talent chez Almodovar) pour se ridiculiser ainsi. Avec Bob l’éponge – Le film, dans nos souvenirs brumeux, on n’avait au moins ris avec David Hasselhoff en planche de surf.

Steak Barbare (Antonio Banderas)

Bob l’éponge – Le film : un héros sort de l’eau aura tout de même le mérite de faire rire vos marmots par l’absurde avec son esthétique totalement psychédélique et ses chansons absolument insupportables. C’est l’essentiel, après tout. Le film sortira le mercredi 18 février. N’hésitez pas à emmener vos enfants et un coussin.

Boeringer Rémy

Pour voir la bande-annonce :

Publicités

2 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s