[Avant-Première] Ma vie de chat, comédie féline et maline


Avec Ma vie de chat, que nous avons vu en avant-première, et qui sortira le 3 Août prochain, Barry Sonnenfeld, à qui l’on doit les Familles Adams et les Men In Black, propose une petite comédie plaisante qui ravira petits et grands. Pour les premiers, l’histoire attendrissante et universelle d’une amitié paternelle contrariée fonctionnera à merveille tandis que pour les seconds, elle fleurera bon les années 90 et l’âge d’or des comédies anthropomorphes propageant un goût de revenez-y nostalgique.

Tom Brand (Kevin Spacey), un milliardaire cynique et peu enclin à la vie familiale, est sermonnée par sa femme Lara (Jennifer Garner que l’on a vu dans Joyeuse Fête des Mères) pour qu’il marque le coup à l’occasion de l’anniversaire de sa fille Rebecca (Malina Weissman). Revenant de l’animalerie avec un chat, Monsieur Fuzzypants, il fait un détour au bureau, et sur le toit, il est frappé par la foudre. A son réveil, il se retrouve coincé dans la peau du chat.

Rebecca Brand (Malina Weissman) et Lara Brand (Jennifer Garner)

Tourné à Montréal, mais étant censé se passer à New-York, Ma vie de chat maintient une illusion parfaite sans que l’on s’en doute un seul instant. Six chats dressés ont été nécessaire pour effectuer les nombreuses cascades félines du film. C’est donc, en conséquence, les intérieurs qui ont été spécialement bien soigné par l’équipe de décoration, avec comme idée principale de soigner les sols de manière à attirer le regard du spectateur tout en mettant en valeur les chats. Le budget étant passé là-dedans et dans le casting trois étoiles incluant Kevin Spacey et Christopher Walken, les quelques cascades humaines, notamment des saut en parachute ont été au contraire assez négligé et le fond vert saute à l’œil. Mais, honnêtement, qui s’en soucie, pourvu que l’on ai l’ivresse du rire ? Et de ce point de vue, Ma vie de chat est une franche réussite. Avec des situations simples mais très efficace, mettant en scène un Tom Brand totalement désarçonné par sa nouvelle vie, les petites scénettes provoquent l’hilarité générale. Bien sur, certaines postures sont déjà vues mais parle tellement aux propriétaires de chats qu’elles font toujours mouche comme au premier jour. Ces petites boules de poils sont si souvent à l’origine de catastrophes domestiques que l’on s’étonne de l’imagination destructrice dont elles font preuve.

Felix Perkins (Christopher Walken)

Et parfois, même, l’on se demande vraiment si, doué d’une empathie incroyable, il ne s’attaquerait pas consciemment à l’injustice. Un propos que Ma vie de chat peut évidemment mettre en exergue en laissant Tom se venger de son ex-femme Madison (Cheryl Hines), véritable langue de vipère et de sa fille Nicole (Talitha Bateman) qui sait de qui tenir. A travers les manigances de Félix Perkins (Christopher Walken), propriétaire étrange d’une animalerie qui rappelle les marchands de curiosité d’un Chair de Poule, un peu sorcier, qui parle à l’oreille des chats, et l’arrivé de ce chat particulier dans la famille, Ma vie de chat va se transformer en fable moderne sur l’entraide familiale et l’amour filiale. Tom va prendre conscience de son comportement détestable, son fils David (Robbie Amell) va s’affirmer en se payant les actionnaires du groupe familiale et Rebecca va apprendre que la magie fait parti de ce monde. Rien que de très convenu mais de très percutant et l’on préfère sans fois rabâcher des messages positifs dans les films à destination des enfants que de voir se propager des œuvres attristantes comme on a pu en voir ces derniers temps à l’exemple de Champion, une équipe gagnante. Et pour les adultes, la mégalomanie du PDG n’est pas épargné. Perkins s’en donne à cœur joie pour le tourmenter, moquant le mythe du self-made man.

David Brand (Robbie Amell)

Sur le fond et sur la forme, Ma vie de chat remplit son contrat de conte à caractère humoristique et moral. Sans prise de tête superflue, c’est un petit film honnête et simple, parfait pour passer un bon moment en famille.

Boeringer Rémy

Retrouvez ici la bande-annonce :

Publicités

Un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s