Les Captainz : la bétise a (enfin) sa communauté superzéroïque !


Résultat de recherche d'images pour "les captainz"

C’est l’histoire de plusieurs personnages aux « super » pouvoirs que l’on aurait pu imaginer au détour d’une conversation en fin de soirée à 5h du mat’ autour d’un plat de pâtes mal cuites sauce mayo ketchup avec un verre d’alcool au mélange complètement what the fuck. Le purgatoire de l’humanité s’éveille alors que les cerveaux s’endorment et le sujet arrive: « Heyy ! VooUs ImAjjiné UN EqUiPe deuh sssUPER heu ZeRo ?! ». Et la, tout un florilège de « pouvoirs » en tout genre arrive.

Résultat de recherche d'images pour "les captainz"

Nos protagonistes sont donc de cette trempe, un bulldog français super intelligent, doué de parole venant d’une autre dimension munit d’une armure de haute technologie, une jeune homme en latex à la force surhumaine pouvant voler et balancer des rayons d’énergie, une jeune femme pouvant déprimer les gens au point de les pousser au suicide et ne sachant pas totalement maitriser son pouvoir (pas la peine de t’exciter, elle est fictive, il n’est pas question de ton ex) ou encore un playboy maudit en mode Hulk s’il reçoit le moindre baiser et j’en passe et des meilleurs.

Dans un monde en proie à un flot incessant de monstres en tout genre (Pacific Rim es-tu là ?), nos Zéros se rencontrent et rassemblent sous forme de dream team pour comprendre pourquoi cela arrive et comment annihiler la menace. Bien sur, rien ne se passera comme prévu, les catastrophes en tout genre vont se multiplier et cela pour notre plus grand plaisir.

Résultat de recherche d'images pour "les captainz"

Loufoque au possible, CAPTAINZ est une réussite, léger et pas redondant pour une efficacité redoutable. Que l’on rigole à gorge déployée ou que l’on puisse afficher un simple rictus, les Captainz convaincront la majorité sans trop de difficultés. Un véritable vent de fraicheur avec un scénario simple m’ayant permis de rigoler comme au temps de la Cosmic Patrouille, les gags étant nombreux et bien intégrés au déroulement des évènements.

Résultat de recherche d'images pour "captainz"

Au scénario, nous avons Yoann (Cases départs, Fennec, Spirou et Fantasio) et Olivier Texier aux dessins (Grotesk, Marv et Jonny et BITE FIGHTER !!!! Okay j’accentue mais BORDEL fallait l’imaginer ce délire !) Les CAPTAINZ des éditions Lombard est disponible depuis fin Mai dans les boutiques spécialisées pour 12€.

Bellanca Joël

 

Publicités

Un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s