Espionnage

[Avant-Première] Snowden ou la criminalisation de la citoyenneté

Calfeutré dans une pièce sombre, les volets fermés, la lumière éteinte, le smartphone dans le micro-onde et un morceau de chatterton sur la caméra de mon ordinateur portable, je m’apprête à commettre l’irréparable, à prendre des risques incroyables pour vous informer sur une conspiration réelle, garantie cent pour cent compatible avec la démocratie occidentale. Bon, j’avoue tout. On est sorti un peu flippé de l’avant-première de Snowden, le dernier film militant d’Oliver Stone, le réalisateur américain ami de Fidel Castro et metteur en scène de brûlot inoubliable tel Platoon ou Wall Street, qui sortira le 1er novembre 2016. Et croyez-nous, les complotistes à la petite semaine ont de quoi aller se rhabiller. Ce que vous rêviez, la NSA l’a fait. (suite…)

Publicités

[Direct-to-Vidéo] Eye in the sky, dissection sans concession de la guerre moderne

Avec Eye in the sky, qui sort directement en E-Cinéma, ce vendredi 9 septembre 2016, Gavin Hood réalise un quasi-remake de son précédent film La stratégie Ender. Il quitte la science-fiction et ce qu’elle a d’évocateur pour aborder les mêmes problématiques, notamment l’éthique de la guerre moderne, à travers un angle très réaliste, plus ambigu moralement mais bien plus angoissant. (suite…)

[Rétro] James Bond contre Dr. No, un charme désuet qui agit toujours

Ce mardi 2 février 2016, nous avons eu l’occasion de voir (ou revoir) sur grand écran le premier film d’une saga mythique du cinéma britannique, James Bond contre Dr. No de Terence Young, sorti le 27 janvier 1963. Aidé par les producteurs visionnaires Albert R. Broccoli et Harry Saltzman, qui à l’exception de Appelez-moi chef, ne produiront plus que des 007, et pour une poignée de figue, le réalisateur va mettre en place toutes les caractéristiques inoubliables qui feront le succès de la série.

(suite…)

[Rétro] Kill Bill (Volume 1 et 2), l’orfèvre Tarantino

L’occasion nous a été offerte de revoir Kill Bill (Volume 1) et Kill Bill (Volume 2) sur grand écran. L’occasion, également, de nous rappeler avec force la folie qui œuvrait dans l’œuvre de Tarantino, il y a maintenant treize ans. Et de raviver ce que nous avons ressenti devant Les huit salopards. Il fut un temps où la musique habitait littéralement l’œuvre du réalisateur cinéphile, où chaque plan faisait office de référentiel passionnel, où sa mise en scène regorgeait de surprise et d’idée. Retour sur un chef-d’œuvre.
(suite…)

[DVD] La drôle de guerre d’Alan Turing, l’action décisive d’un génie méconnu

Venant compléter notre papier sur Imitation Game, la biographie controversée du début de l’année 2015, et par la-même notre série d’articles à propos des quatre documentaires consacrés à la seconde guerre mondiale (Résistants, collabos, une lutte à mort, La fascination des femmes pour Hitler et Das Reich, une division SS en France), sorti le 9 octobre 2015, chez les éditions ZED, La drôle de guerre d’Alan Turing revient sur ce personnage central de la seconde guerre mondiale, mathématicien de génie, père de l’informatique moderne et penseur précurseur de l’intelligence artificielle. Avec une approche plus sérieuse, moins sensationnelle et plus technique que le film, le documentaire de Denis van Waerebeke est un très bon complément pour aller plus loin. (suite…)

Spectre, retour vers le futur

Un temps, Sam Mendes, réalisateur génial d’American Beauty avait annoncé qu’il ne continuerait pas son travail entamé avec Skyfall sur la série des James Bond. Grand bien lui a pris de changer d’avis. Avec Spectre, il signe un retour aux sources tout en prenant soin de perpétuer le Bond nouveau né avec Daniel Craig. Ce dernier laissant à son tour planer le doute sur son éventuelle participation au prochain volume et le climax de Spectre permettant d’y croire, la boucle est bouclée.

(suite…)

[Direct-to-Vidéo] La sentinelle, décevante propagande manichéenne

Paul Schrader, scénariste attitré de quelques films de Martin Scorsese devenus cultes tels Taxi Driver, Raging Bull, La dernière tentation du Christ ou encore A tombeau ouvert, s’illustre avec La sentinelle, long-métrage qu’il a scénarisé et réalisé, sorti directement pour le marché de la vidéo le 15 juillet 2015, publié par Metropolitan Filmexport, ne risque pas de lancer une franchise digne des meilleurs séries d’espionnage, avec un thriller politique qui, après avoir laissé l’illusion d’une certaine subtilité finit par s’enliser dans un manichéisme pro-américain assez malsain. (suite…)

American Ultra : espions sous acide

Après Projet X, un film pour ados prépubères, on n’attendait pas grand chose du réalisateur britannique Nima Nourizadeh. Et pourtant, American Ultra est une vraie bonne surprise. Ce film, porté par un couple d’enfer : Mike joué par Jesse Eisenberg (magique dans Insaisissables et que l’on retrouvera l’année prochaine dans Suicide squad) et Phoebe, incarnée par Kristen Stewart (très juste dans Still Alice), oscille entre action débridée, franche rigolade et scènes totalement WTF. (suite…)

Mission Impossible : Rogue Nation, toujours à la pointe de l’action

Mission impossible reste dans la mémoire des plus grands l’une des séries précurseuses des années soixante dans le domaine de l’espionnage et des gadgets surréalistes. Mythique pour sa musique d’introduction et sa formule légendaire (Votre mission, si toutefois vous l’acceptez…), le concept se devait de se réinventait, au fil des années, pour ne jamais perdre en haleine ses fidèles spectateurs. Que ce soit la série originale ou les films qui ont suivi, après plus de quarante ans d’existence, il est certain que le pari est on ne peut plus réussi. Les scènes d’actions périlleuses et l’intrigue palpitante sont toujours au rendez-vous pour notre plus grand plaisir. Détail qu’il ne faut pas négliger, compte tenu de l’incompétence des productions hollywoodiennes actuelles à mener leurs films d’actions sans retomber, sans cesse, dans les clichés des surhommes écervelés et des grands méchants aux accents de mafieux ruskov, d’officier S.S ou de barbu saoudien. Autant de prétextes nous ayant poussé à voir, au plus vite, le 5ème opus de Mission impossible. Si la réalisation des films n’a pas arrêté de changer depuis le premier volet mené par Brian De Palma, la présence de Tom Cruise, jouant le personnage d’Ethan Hunt, reste le fil conducteur de toutes les missions impossibles (mais manifestement réalisables) que l’agence IMF (Impossible mission force) a bien voulu lui confier. (suite…)

Gunman, du blockbuster à la critique du néocolonialisme

Pierre Morel, qui n’a rien à voir avec l’illustre François Morel, réalisateur de Banlieue 13 et Taken, revient pour son quatrième film Gunman. Ce thriller, sauvé de la noyade par un Sean Penn qui exécute le minimum syndical ne vaut guère que pour son message dénonçant le néocolonialisme des grandes multinationale de l’énergie. (suite…)