Policier

[Direct-to-Vidéo] Tokyo Tribe, maelström hip-hop, réquisitoire contre le rap de droite

Sono Sion est de ces réalisateurs si géniaux et avant-gardistes qui sont indubitablement, face à la frilosité des distributeurs, condamnés à sortir dans nos contrées en direct-to-vidéo. Lorsqu’il met en scène Tokyo Tribe, sorti grâce à Mad Movies et Wild Side, le 2 décembre 2015, et inspiré du manga éponyme de Santa Inoue, c’est un déferlement foutraque, un chaos organisé de violence graphique et symbolique qui éclabousse l’écran par sa radicalité étonnante. Détournant ses propres codes, Sion renvoi le rap game et la lente désagrégation politique du hip-hop à ce qu’ils sont : les signes d’une culture alternative malade de ces excès, devenue parangon de l’idéologie dominante, sexiste et capitaliste. (suite…)

Publicités

[Avant-première] Mauvaise graine, faire germer l’espoir des limbes du réel

Claudio Caligari, réalisateur italien, n’est pas ce que l’on pourrait appeler un auteur prolifique. En 33 ans de carrière, il aura mis en scène trois films dont Mauvaise graine, qui sortira le 11 mai 2016, sera le dernier, suite au décès du metteur en scène lors du montage. Cette fresque sensible, aux accents pasoliniens, évoque le quotidien de deux jeunes de la banlieue romaine dans les années 90 avec beaucoup de tendresse et un brin de fatalisme. Nous avons pu le voir en avant-première. (suite…)

Éperdument, romance à corps perdus

Deuxième film de Pierre Godeau, Éperdument, s’inspire librement et discrètement du livre Défense d’aimer de Florent Gonçalves, directeur de prison qui s’éprit d’une de ses détenues, la tristement célèbre Sorour Arbabzadeh qui fut la rabatteuse du gang des barbares en 2006. Prenant la tangente, le long-métrage évacue cet encombrant héritage pour évoquer une émouvante et difficile histoire d’amour interdit. (suite…)

[Avant-Première] Zootopie, les Fables de La Fontaine à l’assaut des populismes

Ce dimanche 14 janvier 2016, nous avons eu l’occasion de pouvoir assister à l’avant-première du dernier né des studios Disney. Zootopie de Byron HowardRich Moore et Jared Bush jouit d’une réalisation impeccable au sein d’un univers immédiatement immersif. L’œuvre, touchante et intelligente, agit comme une véritable métaphore du melting-pot américain et des dangers d’un communautarisme exacerbé instrumentalisé par les sphères politiques. L’enquête policière menée tambour battant et les multiples degrés de lecture séduiront, à coup sûr, petits et grands.
(suite…)

Legend, et si Hardy y rentrait, dans la légende ?

Brian Helgeland, dont Legend est le sixième long-métrage, se colle pour la troisième fois à une biographie après Chevalier et 42. Tom Hardy, après le succès de Mad Max : Fury Road, confirme un talent exceptionnel en interprétant les deux frères jumeaux Kray qui firent les beaux jours de la pègre londonienne dans les années 50 et 60. Le film est inspiré par les romans de John Pearson, comparse de Ian Fleming, le père de James Bond. (suite…)

Le convoi, vive les crapules à visages humains !

Le précédent film de Frédéric Schoendoerffer, 96 heures (retrouvez nos critiques pour et contre), avait partagé la rédaction d’Une Graine dans Un Pot. Le convoi devrait mettre tout le monde d’accord. Le style académique du réalisateur s’adapte bien mieux à cette histoire de go-fast en quasi huit-clos où les personnages errent, fantomatiques, à l’ombre de leurs ambitions trahies. (suite…)

[Rétro] Kill Bill (Volume 1 et 2), l’orfèvre Tarantino

L’occasion nous a été offerte de revoir Kill Bill (Volume 1) et Kill Bill (Volume 2) sur grand écran. L’occasion, également, de nous rappeler avec force la folie qui œuvrait dans l’œuvre de Tarantino, il y a maintenant treize ans. Et de raviver ce que nous avons ressenti devant Les huit salopards. Il fut un temps où la musique habitait littéralement l’œuvre du réalisateur cinéphile, où chaque plan faisait office de référentiel passionnel, où sa mise en scène regorgeait de surprise et d’idée. Retour sur un chef-d’œuvre.
(suite…)

[Avant-première] [Direct-to-Vidéo] Falcon Rising, un nanar grossier et sans âme

Celui qui avait achevé la saga Cube, typique d’une idée géniale qui aurait dû s’arrêter au premier épisode, Ernie Barbarash, voit son dernier film sortir directement en DVD dans l’hexagone, le 4 janvier 2016, édité par Metropolitan Filmexport. Une destinée qui n’est pas démérité. Si le cinéma nous a habitué à de nombreux très bons films de gangsters, ce n’est pas le cas de Falcon Rising .C’est plutôt la chute du faucon que son ascension. Divertissement de bas étage essayant grossièrement de se donner de la profondeur, le long-métrage est une succession de cliché à peine risibles. (suite…)

[Avant-Première] Arrêtez-moi là, l’erreur est humaine

Gilles Bannier, le réalisateur de la saison 2 de Tunnel, fait ses premiers pas au cinéma avec un très honorable polar sur fond d’erreur judiciaire. Il retrouve Reda Kateb pour Arrêtez-moi là, avec qui il avait déjà travaillé sur la série Engrenage. Nous avons pu assister à l’avant-première du film qui sortira le 6 janvier 2016, en présence des deux artistes, disponibles, chaleureux et éclairant le long-métrage. Le duo réussit à donner un nouvel élan à ce thème traité et retraité un grand nombre de fois sur grand écran. (suite…)

[Direct-to-Vidéo] [Rétro] Qui l’a vue mourir ? La sérénissime rouge sang

Sorti directement en DVD chez The Ectasy Of Film, le 20 novembre 2015 et en bundle avec le magazine Mad Movies, Qui l’a vue mourir ? d’Aldo Lado, sorti en 1972, fait indéniablement partie de ces pièces méconnues du cinéma transalpin dont le travail d’éditeurs indépendants permet de partager enfin la saveur. Ce giallo a été sorti des affres de l’oublie pour le plus grand plaisir des amateurs du genre. Il se déploie à Venise, loin des clichés touristiques, dans la brume constante et dans les rues sales, donnant à voir les errements de l’aristocratie locale. George Lazenby, l’éphémère James Bond d’Au service secret de sa majesté y reprend du service, méconnaissable, dans le rôle d’un père aux abois voulant venger l’assassinat de sa fille. (suite…)