Bande Dessinée

Starve, quand Top Chef s’inspire de Running Man

18871492_444087729289584_208925436_n

Calme toi cher lecteur, faut pas s’attendre à voir Etchebest jouer au bilboquet avec les testicules d’un candidat ! Bien que niveau violence ça y va sec ! Mais quel chef d’œuvre au final, quelle claque ! Starve, ce n’est pas simplement une émission d’épreuves culinaires hardcore, c’est tellement plus que cela que je pourrais commencer cet article d’une dizaine de manières. (suite…)

World War Wolves : « Prom’nons nouuus dans les boiaaaaargghh ! »

https://i0.wp.com/www.bedetheque.com/media/Couvertures/Couv_218224.jpg

J’en ai vu des humanités mal barrées niveau chance de survie, mais là… Jugez plutôt : un mal dont on ne connaît pas l’origine, sous forme d’épidémie, qui transforme les gens en lycanthropes, qui au moment de la pleine lune voient leur pouvoir et soif de sang décupler sérieusement !! Ah j’oubliais ! Ils se regroupent en meute, font tomber des villes entières à travers les U.S.A et forment de nouveaux gouvernements. Ils sont mignons eux mais bon un gouvernement de loups que ce soit en France ou ailleurs on connaît ! (suite…)

Nailbiter, puzzle sanglant !

Il y a une réflexion que l’on a tous eu au moins une fois dans sa vie face à une vision d’objets ou de personnes très similaires ou identiques: « Il y a un nid ou quoi ?! » ou d’autres versions de cette dernière. Une réflexion dont se serait bien passé la petite ville de Buckaroo dans l’Oregon qui réussit le triste exploit d’avoir engendré pas moins des 16 pires serial killer des Etats-unis, rien que ça ! Surtout quand le dernier boucher de Buckaroo, Edward « Nailbiter » Warren comprenez « rongeur d’ongles » se fait arrêter en plein milieu d’un énième carnage… Mais contre toute attente est acquitté ! Ce dernier se paît même le luxe, après son procès mascarade, de revenir habiter à Buckaroo ! La justice comme on l’aime aux U.S.A !
Kezako son surnom dans tout cela ? Me direz-vous, c’est bien simple, il a une manie toute mignonne (ou dégoûtante selon certains) qui est de se ronger les ongles… Et de commettre des tueries monumentales pour pouvoir bouffer les ongles de ses victimes et cela jusqu’au sang ! Hell yeaaaaaah ! (suite…)

Notre petite soeur, douceur et sororité

 

C’est dans une petite salle du cinéma Rialto de Nice que je me suis rendu à la projection de ce film en VOST le samedi 14 novembre au soir. Peu de monde dans la salle.
Il s’agit d’un film japonais adapté du manga Kamakura Diary (que je n’ai pas lu), et intitulé Notre petite sœur. On y suit trois sœurs, qui sont déjà de jeunes adultes, et vivent ensemble dans la maison familiale d’une banlieue paisible d’une ville du sud-ouest de Tokyo au Japon. C’est l’histoire simple d’une sororité dont un événement va bousculer l’existence. Ce film est de Hirozoku Kore-Eda, un réalisateur japonais habitué du festival du film de Cannes, et faisait donc partie de la sélection officielle du dernier festival. (suite…)

Nous les morts : quand l’Amérique découvre l’Europe

Nous les Morts, publié aux éditions Delcourt, scénarisé par Darko Macan, plus coutumier des comics dans l’univers de Star Wars que de la BD bien de chez nous, illustré par le dessinateur croate Igor Kordey (Jour J,  l’Histoire secrète…) et mis en couleur par Yana, nous présente un univers uchronique où l’Europe, ravagée par la peste, n’a jamais découvert l’Amérique et où les civilisations précolombiennes ont continué leur développement. (suite…)

Marianne Fournier, artiste niçoise, publie son Deuxième Cahier

2015-02-26 17.12.07

Après avoir croqué la vie quotidienne des adultes avec tendresse, Marianne Fournier explore désormais le vaste monde à travers les yeux innocents, et pourtant bien ouverts, de nos marmots. Peintre, elle est aussi illustratrice, et auteure, de livre pour enfants. Facette de son travail protéiforme, pour laquelle elle a été sélectionnée au Salon international des illustrateurs de Bologne. (suite…)

Stalag IIB : une autre histoire de camps

Dans Stalag IIB, Tardi quitte la boue et la crasse des tranchées de Putain de Guerre, pour se replonger dans l’histoire de sa famille, celle de deux jeunes hommes, son père René Tardi et Jean Grange, tous deux soldats français en 1940, faits prisonniers par les allemands pendant la débâcle (un autre témoignage de cette défaite dans L’étrange défaite de Marc Bloch) et envoyés dans un camps de prisonniers, un stalag, camp réservé aux soldats et sous-officiers capturés par la Wehrmacht. Les officiers eux étaient enfermés dans d’autres camps, les Oflag. (suite…)

Putain de guerre ! Quand les puissants font l’Histoire, les peuples subissent.

Putain de guerre ! Oui, putain de guerre ! C’est sous se titre que Jacques Tardi, scénariste et illustrateur de bande dessinée, père d’Adèle Blanc-Sec, et Jean-Pierre Verney, historien spécialiste de la première guerre mondiale, nous racontent la Grande Guerre, celle de 1914-1918, qui ravagea le continent européen pendant plus de quatre ans. A l’occasion de la sortie de l’intégrale en librairie, retour sur cet série importante.

(suite…)