Lecture

URSS vingt ans après : retour de l’Ukraine en guerre

Une édition que nous connaissons bien à Une graine dans un pot, les éditions Delga, a sorti dernièrement un compte rendu de voyage de deux mamies, Danielle Bleitrach et Marianne Dunlop, universitaire et traductrice, dans l’une des malheureusement zones de conflit de notre planète : l’Ukraine. Ce livre se divise en deux parties : un premier voyage, en Crimée, quelques mois après le référendum et le rattachement de la péninsule à la Fédération de Russie, et, un deuxième voyage à Odessa, en passant par la Moldavie. Deux voyages qui permirent à nos deux globe-trotteuses d’échanger sur place, avec les vrais gens, loin des formules toutes faites et de la vision idéologique des médias qui ne se penchent jamais sur la vision du simple citoyen. (suite…)

La guerre en Irak est-elle finie ?

Dans le collège où j’enseigne actuellement les Mathématiques, j’ai eu la chance de tomber sur un ancien de l’UEC (Union des Étudiants Communistes), organisation à laquelle j’ai moi même appartenu dans mes années d’étudiants. Aujourd’hui plus tourné vers le mouvement euro-septique (voir le livre d’Annie Lacroix-Riz, Aux origines du carcan européen), il continue ses combats à travers son site, « Que faire ? », en analysant le monde qui l’entoure. (suite…)

Khrouchtchev a menti : mensonges et trahisons au pays des Soviets

Qui ne connait pas le rapport Khrouchtchev ? Ce fameux rapport qui le 25 février 1956, au XXème congrès du PCUS (Parti Communiste de l’Union Soviétique) dénonce avec véhémence les années de terreur qui touchèrent la Russie sous la direction de Joseph Staline, qui dénonce le culte de la personnalité et les purges qui frappèrent des milliers d’innocents pour satisfaire la paranoïa d’un homme et sa volonté d’accaparer le pouvoir. Le discours devant les délégués et le Rapport secret dont il est tiré fut un raz de marée pour les communistes du monde entier, mettant fin à l’esprit de conquête et abattant le moral des plus endurcis. En effet, comment des hommes et des femmes, épris de justice et de progrès, ont-ils pu suivre aveuglément un monstre avide de pouvoir ? Le grand dirigeant de l’URSS qui guida son pays dans la lutte et la victoire, incontestée à l’époque, contre le fascisme était adulé par tous, l’Union Soviétique un espoir pour les travailleurs et les peuples opprimés du monde entier.

(suite…)