Adolf Hitler

La couleur de la victoire, ils n’auraient pas cru que, là-bas aussi, ce fut le noir

Il n’ aurait pas cru sans le voir que la couleur du désespoir, là-bas aussi, ce fût le noir. Lorsque Jesse Owens, jeune athlète afro américain, accepta de concourir pour les États-Unis aux jeux olympiques de 1936 à Berlin, il ne percevait qu’à peine qu’il signerait là, un acte de résistance à l’Allemagne nazie tout autant qu’à l’Amérique ségrégationniste. La couleur de la victoire de Stephen Hopkins retrace le parcours d’un athlète hors-norme rattrapé par l’Histoire.

(suite…)

[DVD] La fascination des femmes pour Hitler, documentation hystérique

Faisant suite à nos deux articles précédents, Das Reich, une division SS en France et Résistants, collabos, une lutte à mort, nous continuons d’explorer le coffret des éditions ZED, sorti le 9 octobre 2015, consacrée à la guerre filmée. Les films traitant de la Seconde Guerre mondiale sont nombreux mais peux aborde le rapport du Troisième Reich avec les femmes. La fascination des femmes pour Hitler, en voilà un titre racoleur, est un documentaire d’André Annose, promettant de décortiquer les relations entre les femmes et le pouvoir hitlérien. S’il faut évidemment faire l’histoire du côté des opprimés, du côté des minorités, et donc du point de vue des femmes, n’est pas Howard Zinn qui veut. Le reportage que nous avons vu, malgré quelques points intéressant, verse parfois dans l’essentialisation hasardeuse et le documentaire people. (suite…)

Qui aidait Hitler ? Témoignage édifiant d’un ambassadeur

Au début des années 1960, Ivan Mikhaïlovitch Maïski, qui fut ambassadeur de 1932 à 1943 d’Union Soviétique en Grande-Bretagne avant de rejoindre le ministère des affaires étrangères de son pays, décide d’écrire son histoire de diplomate dans la période précédent la Seconde Guerre Mondiale. Chargé par Litvinov, le Commissaire aux affaires étrangère de l’URSS, d’améliorer les relations avec la caste politique britannique, Ivan Maïski s’acharne à promouvoir les échanges économiques et diplomatiques en vue de reconstituer l’Entente de la Première Guerre Mondiale, seule alliance permettant de contenir l’expansionnisme allemand. (suite…)

Aux origines du carcan européen (1900-1960) : la France sous influence allemande et américaine

Dernier livre d’Annie Lacroix-Riz, professeur émérite d’Histoire contemporaine à l’université Paris VII, Aux Origines du carcan européen nous présente une histoire à contre-courant de l’Union européenne, basée sur des sources nombreuses et variées issues des courriers diplomatiques et de la presse patronale. Cette histoire, aux antipodes des béats de l’européisme a de quoi choquer. Et pour cause, pour Annie Lacroix-Riz, l’Europe ce n’est pas la paix, ce n’est pas l’amitié des peuples, mais bien une construction des classes dirigeantes, qui depuis plus d’un siècle cherchent à étendre leur pouvoir et leur richesse. (suite…)