Benjamin Britten

Death in Venice, une oeuvre littéralement étouffante, à l’Opéra de Nice

Ces mercredi 20 janvier, vendredi 22 janvier 2015 et dimanche 24 janvier 2015, c’est joué à l’Opéra de Nice, l’ultime œuvre de Benjamin Britten, Death in Venice, inspirée par l’ouvrage éponyme de Thomas Mann et d’un livret de Myfanwy Piper, créé le 16 juin 1973 à Snape Maltings pendant le festival d’Aldeburgh. Œuvre plus intimiste que le très beau Peter Grimes que nous avions vu l’année dernière, Death in Venice est difficilement accessible. On dit souvent que les silences sont comme une respiration en musique. Cela n’est jamais plus faux que pour Death in Venice. Littéralement, nous étouffons. (suite…)

Publicités

Cosi Fan Tutte, une comédie sans enjeux, à l’Opéra de Nice

Cosi Fan Tutte, opéra créé le 26 janvier 1790 au Burgtheater de Vienne, marque la troisième collaboration du librettiste Lorenzo da Ponte et de Wolfgang Amadeus Mozart et reste l’une des œuvres les plus célèbres du jeune prodige. Célébré dès sa première création, il a été depuis joué sans interruption à travers le monde. Du 15 février 2015 au samedi 21 février, l’opéra-bouffe a été joué à l’Opéra de Nice sous la direction artistique de Karen Stone et la direction musicale de Roland Kluttig.

(suite…)

Peter Grimes, dénonciation et exclusion en huis-clos, à l’Opéra de Nice

Peter Grimes, opéra contemporain du compositeur britannique Benjamin Britten, sur un livret de Montagu Slater d’après The Borough de George Crabbe, créé le 7 juin 1945, au Sadler’s Wells Theatre de Londres a été joué à partir du dimanche 18 janvier à l’Opéra de Nice. Mise en scène avec sobriété par Marc Adam, dirigé par Bruno Ferrandis, nous avons assisté à la troisième soirée. La dernière représentation aura lieu ce soir à 20h.
(suite…)