Bilall Fallah

[Avant-Première] [Direct-to-Vidéo] Black, un souffle d’espoir tragique sur Molenbeek

Deux réalisateurs belges de langue flamande et d’origine marocaine, Adil El Arbi et Bilall Fallah, pourraient bien avoir réussi l’exploit de réactualiser le dur constat de La haine sans tomber dans la caricature banlieusarde ni la bien-pensance, deux excès du genre qui nuisent à une compréhension sereine des enjeux sociaux, économiques et politiques des quartiers sensibles européens. Avec Black, qui ne sortira qu’en E-Cinéma, le 24 juin 2016, il ne livre pas qu’une énième adaptation cinématographique de Roméo et Juliette calibrée pour attirer un jeune public mais plutôt une œuvre dure et poignante, reflet d’une situation qui n’a guère évoluée devant le mutisme des pouvoirs publics, une autre vision que la simplification télévisuelle stigmatisant Molenbeek-Saint-Jean depuis les attentats du Bataclan. (suite…)