Didier Bourdon

Les profs 2, caricature criarde

Elle est loin, maintenant, l’époque de l’épopée foutraquement joyeuse et loufoque des Robins des Bois. A la place de cette folie douce que l’on aimait tant, Pierre-François Martin-Laval étale, avec Les profs 2, un humour gueulard, facile, bas du front dans lequel Kev Adams (que l’on a vu dans le très mauvais Kidon), pour lequel on avait quand même bonne espoir après Fiston, se vautre avec complaisance. (suite…)

[Avant-Première] Les trois frères – le retour : promesses tenues

Escale à Nice hier soir pour Les Inconnus pendant leur longue tournée promotionnelle où ils enchaînent deux avants-premières par jours. Pressés, ils ne seront pas restés longtemps. Moins de 10 minutes, avant la projection du film, pour faire quelques blagues et repartir aussi sec sans avoir laissé au public la possibilité de poser des questions ni d’obtenir un autographe ou un photo en leur compagnie prestigieuse. Comportement qui laissait présager, si l’on oublie l’excuse d’un emploi du temps surchargé, une volonté de ne pas avoir à répondre du film. Fort heureusement, cette impression s’est vite volatilisé à la vision du film. 19 ans après le premier volet, les Inconnus, qui ne le sont plus du tout, n’ont rien perdu de leur superbe. Ils dominent toujours, hilarants du début à la fin, l’ensemble de la scène comique française. (suite…)