Emmanuel Mouret

Le talent de mes amis, comédie à fleur de peau

Alex Lutz que l’on ne pouvait pas supporter dans La Revue de presse de Catherine et Liliane sur Canal+, rubrique humoristique lourdingue du Petit journal, s’essaie au cinéma avec Le talent de mes amis. Et avouons-le, le cinéma de Lutz est diamétralement opposé à la superficialité parisienne de Catherine et Liliane. A ses cotés, Bruno Sanches qui joue son acolyte dans le programme court surprend et sous sa caméra, même Audrey Lamy (dont on avait parlé pour La belle et la bête), d’habitude si insupportable, prend de la consistance. (suite…)

Publicités

Caprice, la beauté troublante de Cupidon

Caprice est le huitième film du réalisateur Emmanuel Mouret dont on avait malheureusement jusqu’ici, jamais entendu parlé. Nous battons notre coulpe devant cette grossière erreur tant ce long-métrage tendre, profondément sensible et fort bien écrit, nous donne envie de découvrir le reste de sa filmographie. Revenons sur cette agréable surprise sans tarder de peur d’en perdre la délicate saveur.
(suite…)