François Ozon

A trois on y va, à deux pas d’une émotion

A trois on y va explore trois visions de l’Amour à travers les passions amoureuses d’un couple à triangle amoureux qui s’ignore. Porté par la jeune garde française, le dernier film de Jérôme Bonnell réussit à offrir quelques rires sincères sans toutefois dégagé une émotion sincère. (suite…)

Publicités

Une nouvelle amie dynamite les stéréotypes de genre

Après une incursion voyeuriste réussie Dans la maison, thriller domestique porté par Fabrice Luchini, puis une autre, nauséeuse, dans l’univers de la prostitution étudiante avec Jeune et jolie, François Ozon continue à jouer la carte de la provocation dans son dernier film Une nouvelle amie. Remarquablement interprété par Romain Duris (que l’on avait chroniqué dans Casse-tête chinois et Anaïs Demoustier (que l’on a vu dernièrement Au fil d’Ariane chez Guédiguian) , le dernier film de François Ozon dérange à nouveau par sa mise en scène chirurgicale. (suite…)