Jean Reno

Les visiteurs – La révolution, sous le couperet !

Sale temps pour les vieux de la vieille. Les transfuges du Splendid ne sont plus que l’ombre d’eux-mêmes. Jean-Marie Poiré, à qui l’on doit Le Père Noël est une ordure, Papy fait de la résistance ou encore Les visiteurs, entre autres classiques inaltérables de l’humour français, revient mettre du beurre dans les épinards en essorant jusqu’à la moelle, une licence qui n’en demandait pas tant et qu’il avait déjà outrageusement mis à terre avec Les visiteurs en Amérique. Les visiteurs – La révolution, troisième volet est le symptôme attristant d’une paresse scénaristique qui étend de plus en plus son emprise.

(suite…)

Publicités

Benoît Brisefer, les taxis rouges ne cassent pas des briques!

Après la désastreuse adaptation américaine des Schtroumpfs, voilà que c’est maintenant la France qui fait pleurer nos amis belges avec celle du premier album de Benoît Brisefer, Les taxis rouges, de Peyo. Manuel Pradal est au commande de ce court long-métrage, dont on salue l’initiative de le faire bref d’ailleurs. A l’écran, nous retrouvons Jean Reno (on en a parlé dans notre article rétro sur Léon) et Gérard Jugnot, deux acteurs français mythique qui reste dans nos cœur mais dont on espère ardemment qu’on se lassera de les reléguer dans des petites comédies franchouillardes et des seconds rôles bas du front.
(suite…)

[Rétro] Léon, le tueur qui nous voulait du bien

Un peu déçu par Lucy, efficace mais vide, nous avions oublié comment Luc Besson avait construit notre imaginaire cinéphile. En 1995, à la sortie de Léon, beaucoup de notre génération ne l’ont pas vu sur grand écran, mais avait pu le visionner sur VHS, souvent piratée. Par ses scènes violemment rythmées, son histoire d’amour borderline, sa morale équivoque, Léon nous a inconsciemment marqué. Toutes proportions gardées, Luc Besson, c’est un peu notre Tarantino frenchie. Nul autre que lui ne sait mieux réinterpréter à sa sauce les codes du cinéma de genre et réussir à multiplier les références sans s’enliser. Ce mardi 25 Novembre, Léon bénéficiait d’une ressortie en salle dans les réseaux des cinémas Pathé. (suite…)