Jeremy Renner

Mission Impossible : Rogue Nation, toujours à la pointe de l’action

Mission impossible reste dans la mémoire des plus grands l’une des séries précurseuses des années soixante dans le domaine de l’espionnage et des gadgets surréalistes. Mythique pour sa musique d’introduction et sa formule légendaire (Votre mission, si toutefois vous l’acceptez…), le concept se devait de se réinventait, au fil des années, pour ne jamais perdre en haleine ses fidèles spectateurs. Que ce soit la série originale ou les films qui ont suivi, après plus de quarante ans d’existence, il est certain que le pari est on ne peut plus réussi. Les scènes d’actions périlleuses et l’intrigue palpitante sont toujours au rendez-vous pour notre plus grand plaisir. Détail qu’il ne faut pas négliger, compte tenu de l’incompétence des productions hollywoodiennes actuelles à mener leurs films d’actions sans retomber, sans cesse, dans les clichés des surhommes écervelés et des grands méchants aux accents de mafieux ruskov, d’officier S.S ou de barbu saoudien. Autant de prétextes nous ayant poussé à voir, au plus vite, le 5ème opus de Mission impossible. Si la réalisation des films n’a pas arrêté de changer depuis le premier volet mené par Brian De Palma, la présence de Tom Cruise, jouant le personnage d’Ethan Hunt, reste le fil conducteur de toutes les missions impossibles (mais manifestement réalisables) que l’agence IMF (Impossible mission force) a bien voulu lui confier. (suite…)

Publicités

Avengers : l’ère d’Ultron, les héros face à face avec leurs contradictions

Il y a trois ans, on avait attendu Avengers avec fébrilité. Il faut dire qu’une incursion de Joss Whedon, le créateur génial de Buffy contre les vampires avait de quoi nous intriguait, bien que Firefly, sa dernière création télévisuelle nous ait laissé pantois. À vrai dire, on avait été plutôt déçu, peut-être par nos propres attentes et Avengers semblait traînait en longueur s’appesantissant bien trop sur la présentation de personnages que l’on connaissait déjà. Mais Avengers : l’ère d’Ultron renoue à la fois avec une action plus débridée et un scénario délivrant, dans la grande tradition Marvel, quelques messages à vocations politiques. (suite…)

Secret d’État, guide de survie pour lanceurs d’alertes

Pour son quatrième long-métrage, Secret d’État, Michael Cuesta, connu davantage pour ses collaborations à Six Feet Under, Dexter et Homeland, réussi un sympathique film qui a le mérite de mettre à jour, surtout pour le public américain, l’histoire de Gary Webb, journaliste d’un petit journal de province, récipiendaire du prix Pulitzer à la suite d’un article mettant en cause la CIA dans un trafic de drogue. Il a fait appel à Jeremy Renner qui nous fait oublier ses seconds rôles dans les production Marvel, en interprétant le reporter avec justesse et émotion. (suite…)