Kacey Mottet Klein

Quand on a 17 ans, on est trop sérieux

Quand on a 17 ans, on est trop sérieux, contrairement à ce qu’a dit le poète. Le dernier film d’André Téchiné explore les désirs tus et les sentiments refoulés de deux jeunes lycéens. Toujours intimiste, presque personnel, son cinéma dépeint des drames sourds qui s’épanouissent à l’ombre d’une morale d’un autre temps qui garde son emprise sur les corps et les esprits.
(suite…)