Kad Merad

Marseille, métissage et fraternité à l’honneur

Kad Merad, qui n’a pour ainsi dire que très peu de lien avec Marseille, hormis qu’il y possède une résidence secondaire depuis quelques années, s’est entiché de réaliser un film à la gloire de la capitale européenne de la culture. Largement inspiré de la vie de Patrick Bosso qui a collaboré au scénario, Marseille est une surprise agréable, aux accents de cinéma guédiguianesque, mettant en avant le cosmopolitisme fraternel de cette ville aux racines ouvrières profondément méditerranéennes. (suite…)

[Avant-première] Hôtel Transylvanie 2, sans peur mais quelques reproches

Créateur pour la télé de Le laboratoire de Dexter, Genndy Tartakovsky a surtout rencontré le succès avec Hôtel Transylvanie, dessin-animé horrifique où le fils du conte Vlad Dracula (Mel Brooks/Michel Galabru), propriétaire d’un hôtel très bizarre dans les Carpates décide de l’ouvrir à une clientèle humaine. Nous avons pu assister, ce lundi 4 octobre, à l’avant-première d’Hôtel Transylvanie 2. Scénarisé par Adam Sandler, le long-métrage d’animation est à l’image de l’acteur, souvent navrant et parfois, dans un éclair, franchement drôle.
(suite…)

Entre amis, la vieille garde coule à pic…

Oliver Barroux, que l’on connaît surtout comme le deuxième larron de Kad et Olivier, à qui l’on doit tout de même l’inénarrable Kamoulox, réalise son septième film tandis que, de notre coté, nous réalisons qu’à l’exception du très drôle Les Tuches, nous sommes vraiment passé à côté de cet aspect de sa carrière. Et à vrai dire, si le reste est au niveau d’Entre amis, c’est-à-dire bien en dessous du niveau de la mer, nous avons bien fait de ne pas assister au naufrage. (suite…)

[Avant-Première] Bis, n’y allez pas, on ne vous le diras pas deux fois !

Il y a des gens, comme ça, que tu as adulé pendant longtemps et qui, un jour, font mal à ton petit cœur. C’est le cas de Dominique Farrugia avec Bis, comédie navrante, à mille lieux de l’esprit des Nuls. Bis nous a d’ailleurs brisé le cœur deux fois parce qu’on adore Kad Merad et que Bis n’est pas à la hauteur de celui qui a créé le Kamoulox et joué dans Qui a tué Pamela Rose ?, vraiment pas. Quant à Franc Dubosc, il avait trouvé avec Fiston (et avec Barbecue) un jeu plus juste et plus intéressant, presque touchant, qui ici fait pschitt face à la vacuité du scénario.
(suite…)

Disparue en hiver, misogynie à part

Disparue en hiver, de Christophe Lamotte, embarque Kad Merad dans une enquête policière aux aspects de film noir, mais terriblement ennuyante, souffrant de nombreuses scories dont la plus importante est certainement une froide misogynie flirtant avec le malsain, mettant la victime au rang de complice de son propre malheur. (suite…)

La famille Bélier : Sardou à la rescousse (sic) !

Le réalisateur de l’inénarrable Mais qui a tué Pamela Rose, Eric Lartigau que tous les fans de Kad et Olivier connaissent bien, revient pour son sixième long-métrage, La famille Bélier, une comédie familiale peinant à émouvoir réellement mais qui réussit à faire rire et à offrir quelques moments de grâce.
(suite…)