Les Inconnus

Les visiteurs – La révolution, sous le couperet !

Sale temps pour les vieux de la vieille. Les transfuges du Splendid ne sont plus que l’ombre d’eux-mêmes. Jean-Marie Poiré, à qui l’on doit Le Père Noël est une ordure, Papy fait de la résistance ou encore Les visiteurs, entre autres classiques inaltérables de l’humour français, revient mettre du beurre dans les épinards en essorant jusqu’à la moelle, une licence qui n’en demandait pas tant et qu’il avait déjà outrageusement mis à terre avec Les visiteurs en Amérique. Les visiteurs – La révolution, troisième volet est le symptôme attristant d’une paresse scénaristique qui étend de plus en plus son emprise.

(suite…)

Publicités

[Avant-première] Joséphine s’arrondit, un accouchement à ne rater sous aucun prétexte

Après Joséphine d’Agnès Obadia, c’est au tour de Joséphine elle-même, c’est-à-dire Marilou Berry de reprendre le flambeau et de se lancer dans la réalisation. Pour son premier film, inspiré par le personnage de la bande-dessinée éponyme de Pénélope Bagieu, la réalisatrice vise juste et drôle en attaquant la grossesse sur un ton humoristique. Nous avons eu la chance d’assister à l’avant-première niçoise, ce vendredi 29 janvier 2016, de Joséphine s’arrondit. Marilou Berry, Mehdi Nebbou et Sarah Suco étaient présents et ont mit le feu à salle déjà hilare à l’issue de la projection. C’est le chauffeur de salle qui a dû se sentir inutile. (suite…)

[Avant-Première] Les trois frères – le retour : promesses tenues

Escale à Nice hier soir pour Les Inconnus pendant leur longue tournée promotionnelle où ils enchaînent deux avants-premières par jours. Pressés, ils ne seront pas restés longtemps. Moins de 10 minutes, avant la projection du film, pour faire quelques blagues et repartir aussi sec sans avoir laissé au public la possibilité de poser des questions ni d’obtenir un autographe ou un photo en leur compagnie prestigieuse. Comportement qui laissait présager, si l’on oublie l’excuse d’un emploi du temps surchargé, une volonté de ne pas avoir à répondre du film. Fort heureusement, cette impression s’est vite volatilisé à la vision du film. 19 ans après le premier volet, les Inconnus, qui ne le sont plus du tout, n’ont rien perdu de leur superbe. Ils dominent toujours, hilarants du début à la fin, l’ensemble de la scène comique française. (suite…)