Margaret Thatcher

Des nouvelles de la planète Mars, voile fragile entre folie et aliénation

Mars, dit-on dans la culture populaire, est le mois des fous. Qu’advient-il lorsque celui est écoulé ? Où s’en vont mourir les gentils illuminés et les psychopathes dangereux ? On s’en soucie rarement. Pourtant, nous vous l’assurons, il serait dommage de ne pas prendre Des nouvelles de la planète Mars. Dominik Moll, qui avait travaillé sur la série Tunnel, nous offre un cinquième film ébouriffant de maîtrise scénaristique et d’humanité. (suite…)

Publicités

Maggie, veillée funèbre chez les zombies

Maggie, premier film d’Henry Hobson, Dieu merci, n’est pas une biographie de Margaret Thatcher. La bande-annonce, jouant ouvertement sur la présence de Schwarzenegger, laissait présager un film d’action ébouriffant, programmant votre encéphale sur arrêt. Surprise ! Hobson livre une œuvre touchante et poétique, un drame familial empruntant une esthétique très sobre au meilleur de la production post-apocalyptique qui rappelle Les fils de l’homme d’Alfonso Cuarón (réalisateur de Gravity) ou La route de John Hillcoat. (suite…)

La loi du marché, de pauvres petits bourreaux

La loi du marché de Stéphane Brizé a permit à Vincent Lindon d’être primé pour le meilleur rôle masculin à Cannes, cette année. Un récompense que l’acteur engagé méritait depuis longtemps. Adoptant un style documentaire et cru, le réalisateur livre une fresque impitoyable des travers pernicieux d’une loi qu’on voudrait rendre propre à l’être humain et qui, pourtant, reste tout à fait inhumaine. On pense à Violence des échanges en milieux tempérés de Jean-Marc Moutot comme la filiation la plus évidente. A cela près que Brizé quitte la sphère du pouvoir pour sauter à pied joint dans ce qui blesse encore plus : l’aliénation quotidienne des travailleurs. (suite…)