Mattia Olivieri

Le barbier de Séville, farce vaudevillesque, à l’Opéra de Nice

A Nice, ce mercredi 24 février 2016, nous avons assisté à la première de la représentation niçoise du Barbier de Séville qu’interprète à travers le monde la compagnie lyrique Circuito Lirico Lombardo. Dans une mise en scène moderne et fort agréable, la troupe italienne nous a gratifié de l’un des plus connus et des plus fameux opéra bouffe du XIXe siècle. Le barbier de Séville de Gioachino Rossini, inspiré de l’œuvre éponyme de Beaumarchais, sur un livret de Cesare Sterbini, a été créé le 20 février 1816 au Teatro Argentina à Rome. C’est donc, avec un certain brio, que l’Opéra de Nice a fêté les cent ans de l’œuvre.
(suite…)

Cosi Fan Tutte, une comédie sans enjeux, à l’Opéra de Nice

Cosi Fan Tutte, opéra créé le 26 janvier 1790 au Burgtheater de Vienne, marque la troisième collaboration du librettiste Lorenzo da Ponte et de Wolfgang Amadeus Mozart et reste l’une des œuvres les plus célèbres du jeune prodige. Célébré dès sa première création, il a été depuis joué sans interruption à travers le monde. Du 15 février 2015 au samedi 21 février, l’opéra-bouffe a été joué à l’Opéra de Nice sous la direction artistique de Karen Stone et la direction musicale de Roland Kluttig.

(suite…)