Michael Moore

[Avant-Première] Where to invade next, la révolution molle et approximative de Moore

Where to invade next. Sans point d’interrogation. Comme s’il était évident que, l’une après l’autre, pour maintenir leurs rangs, les États-Unis d’Amérique devait persister dans leur politique impérialiste, guerrière ou culturelle, conquêtes après conquêtes. Voilà l’idée contre laquelle s’insurge Michael Moore dans son dernier documentaire, que nous avons pu voir en avant-première et qui sortira sur nos écrans, le 14 septembre 2016. Par bien des aspects, ce dernier est décevant, truffé d’approximations, et par son style tranquille, bien loin du Moore offensif que l’on a connu. Le réalisateur y fait le tour du monde des bonnes idées capables d’améliorer la vie des américains, à la manière de Demain.

(suite…)

L’interview qui tue, propagande bas du front

Ceux qui lisent nos lignes régulièrement savent bien que nous n’avons aucune sympathie pour les conspirationnistes de toutes sortes. Mais là, franchement, on se pose la question. Est-ce que Sony ne nous aurait pas pris pour des cons ? Toute cette histoire de piratage et de menaces terroristes semblent tenir du canular aussi sûrement que L’interview qui tue, écrit et réalisé par Evan Goldberg et Seth Rogen  est terriblement poussif, propagandiste et ridicule.
(suite…)

American Nightmare 2 : Anarchy, appel à la révolte

James DeMonaco revient à la réalisation après le succès d’estime d’American Nightmare pour un second volet sous-titré Anarchy. Avec Michael Bay à la production, on pouvait s’attendre au pire. Le réalisateur américain, au nom de paradis fiscal, tire pourtant son épingle du jeu, et justement décrit une satyre de l’Amérique de la finance féodale. Peut-être parce que le pouvoir décisionnel doit s’étioler avec cinq co-producteurs. Tant mieux. (suite…)