Miles Teller

[Avant-Première] War Dogs, des divergences entre moralité et légalité

Nous avons pu voir en avant-première, ce mardi 6 septembre, le dernier film du réalisateur de la saga Very Bad Trip. Dans War Dogs,qui sortira en salle le 14 septembre 2016, Todd Phillips adapte l’histoire, malheureusement anodine durant l’ère Bush, de deux amis trafiquant d’arme de basse envergure se faisant une petite place sur le marché de la mort. Sur un ton presque parodique, décrivant deux personnages détestables, Phillips tente en vain de développer une critique pertinente du système. (suite…)

Divergente 3 : Au-delà du mur, les collabos héroïques

Eugéniste et fascisante, la saga Divergente fait volte-face pour un troisième volet. Au-delà du mur de Robert Schwentke met en place, de manière très artificielle, une prise de conscience des héros face à leurs actes. Néanmoins, la pauvreté scénaristique et créative de cette série perdure. A Chicago, rien de nouveau. (suite…)

Les 4 pas si fantastiques…

La Fox n’en finit pas de massacrer la licence des Quatre Fantastiques. Après les deux épisodes nanardesque de Tim Story, les quatre pas si fantastique que ça continue d’abreuver nos écrans de héros au background insipide. Les 4 fantastiques de Josh Trank ne dévie pas à la règle. A vrai dire, on n’en viendrait presque à regretter que la saga ne soit pas rester dans les mains de Roger Corman qui, lui, s’il réalisait des navets, le faisait avec tellement de cœur qu’ils en devenaient touchant et même parfois culte. Un statut dont ne pourront jamais se prévaloir ses successeurs. (suite…)

[Avant-première] Divergente 2 : L’insurrection, ode réactionnaire au système des castes

Seulement un an après la sortie du premier volet de la saga Divergente, Robert Schwentke prend le relais de Neil Burger pour livrer un deuxième opus. Divergente ne nous avez pas réellement enthousiasmé en se parant des atours d’une dystopie pour ado en pleine crise existentielle sans prendre soin de développer un univers fouillé. Et il faut dire que pour rien arranger, Neil burger semblait laisser ses acteurs fades en roue libre. Rajoutons que le fond idéologique laissait présager un certain malaise que Divergente 2 : L’insurrection, que nous avons vu en avant-première, ce mardi 17 mars, vient confirmer. (suite…)

Whiplash : La morale de l’art consiste dans sa beauté même

C’est en écoutant la bande originale de Whiplash, écrite conjointement par Justin Hurwitz et Tim Simonec, que je me mets à la rédaction de la critique du deuxième long métrage de Damien Chazelle. On sort de la projection, au bord des larmes, bouleversé par le jeu des acteurs, encore subjugué par la puissance narrative du film pour quelques heures. (suite…)