Neil Young

Inherent Vice ou l’inertie cérébrale

Le septième long-métrage de Paul Thomas Anderson, Inherent Vice, développe une intrigue policière teintée de psychédélisme sur un rythme lent, trop lent même. Alors que Josh Brolin, arbore un visage fermé de circonstance pour son rôle de flic machiste et réactionnaire, Joachim Phoenix, que l’on apprécie beaucoup, s’embourbe lui aussi dans son rôle, l’air faussement perdu. (suite…)

Publicités