Peter Jackson

[Avant-première] Divergente 2 : L’insurrection, ode réactionnaire au système des castes

Seulement un an après la sortie du premier volet de la saga Divergente, Robert Schwentke prend le relais de Neil Burger pour livrer un deuxième opus. Divergente ne nous avez pas réellement enthousiasmé en se parant des atours d’une dystopie pour ado en pleine crise existentielle sans prendre soin de développer un univers fouillé. Et il faut dire que pour rien arranger, Neil burger semblait laisser ses acteurs fades en roue libre. Rajoutons que le fond idéologique laissait présager un certain malaise que Divergente 2 : L’insurrection, que nous avons vu en avant-première, ce mardi 17 mars, vient confirmer. (suite…)

Publicités

Projet Almanac, nauséeux « found footage » !

Avec Project Almanac, Dean Israelite réalise un premier film qui ne restera pas dans les annales. Tournée en « found footage », Project Almanac nous rappelle que cette technique de réalisation ne doit pas signifier que l’on tient sa caméra avec ses pieds.
(suite…)

[Direct-to-Video] Housebound, la Nouvelle-Zélande nous tue encore… de rire !

Housebound, le premier long métrage de Gerard Johnstone, réalisateur néo-zélandais, sortira en France directement en DVD, faute de n’avoir pas pu trouver de distributeur en salle, le 16 février 2015. C’est pourtant ce genre de production originale que nous aurions besoin de voir arriver dans nos salles pour supplanter les Paranormal Activity et autres Annabelle qui n’inventent plus rien et ne se réinvente même pas elle-même. La Nouvelle-Zélande continue à nous offrir une petite production horrifique dont émerge chaque année quelques petites perles.
(suite…)

The Hobbit, la bataille des cinq armées : un dernier volet épique !

Après deux épisodes inégaux, La bataille des cinq armées achève le cycle commencé par Un voyage Inattendu. Ce premier volet nous avait déçu avec un script binaire et copié-collé presque trois heure durant se résumant à : « Attention un gobelin!!! Courez ». Le deuxième épisode collait davantage avec Le Hobbit original et s’avérait moins monotone. Dans ce troisième épisode, qui renoue véritablement avec le lyrisme tolkienien, Bilbon Saquet (joué par Martin Freeman, aussi vu dans Hot Fuzz) va pouvoir retrouver son trou douillet et ses pénates, mais avant cela il devra affronter tour à tour la folie des Elfes, des Hommes et des Nains ainsi que la sauvagerie des Orques. Dernier volet de la série réalisée par Peter Jackson, qui avant Le seigneur des anneaux est aussi le génial créateur de séries B fauchées devenue culte tel Bad Taste, ce film est avant tout une fable épique, comme le livre dont il est tiré, pleine de terribles batailles et de retentissants rebondissements.

(suite…)