Robert Guédiguian

[Avant-Première] Une famille à louer : l’argent ne fait pas le bonheur !

Le jeudi 30 juillet 2015, en avant-première nationale et en présence du réalisateur, nous avons eu la chance de pouvoir assister à la projection de Famille à louer qui sortira le 19 août 2015. Jean-Pierre Améris, qui signe sa deuxième comédie après Les émotifs anonymes, applique à cette comédie un ton bien à lui qui lui fait côtoyer la fable sociale. Disponible, le metteur en scène est resté pour une longue série de question auquel il a répondu avec une franchise et un humour désarmant, livrant anecdotes de tournage et analyses de son film quasi-autobiographique. Entre les fausses avant-première organisées la veille des sorties dans tous les cinémas sans présence de l’équipe et les avants-premières éclairs enchaînées à la va-vite, dans une ambiance de foire à la saucisse (type Les trois frères : le retour), privilégiant le marketing à l’humain, il y a ces petits moments de grâce où le public rencontre réellement l’artiste d’égal à égal. Nous souhaitions revenir à la fois sur ce film et sur ce beau rendez-vous.
(suite…)

[Direct-to-vidéo] Thriller, violente plongée dans le système prostitueur

Thriller, film suédois de Bo Arne Vibenius, sortira en DVD le 18 août 2015. Grâce au magasine Mad Movies qui le sort en pack ce mois-ci, nous avons pu redécouvrir en avant-première cet ovni précurseur, sorti en 1974, deux ans après La dernière maison sur la gauche de Wes Craven, source avouée d’inspiration pour Quentin Tarantino lorsqu’il réalisa son diptyque Kill Bill. En version intégrale et non censuré, Thriller oscille entre drame social et film d’action, entre voyeurisme pornographique et dénonciation féministe. Un drôle de mélange pour un film devenu culte. (suite…)

[Direct-to-Video – Rétro] D’amour et de sang, romance et mafia au temps du fascisme

Lina Wertmüller, femme de théâtre, réalisatrice de documentaires engagés et marxisant, se lança dans une courte carrière, mais couronnée de succès, dans la fiction avant de continuer le combat dans l’univers du reportage. En 1978, elle filma une de ces dernière œuvres purement cinématographiques qui connu moins de succès que ces précédents films, D’amour et de sang. Porté par Sofia Loren, Marcello Mastroianni et Giancarlo Giannini, ce film italien explore avec subtilité un monde déclinant, à l’aube des années 20, où la mafia et les fascistes se battent sur fond de lutte des classes. L’éditeur Elephants Films (que vous pouvez retrouvez sur Facebook) rend hommage à cet opus méconnu en offrant au public français sa première publication en DVD et en Blu-ray, sortie le 2 Juin 2015, dans l’Hexagone.

(suite…)

A trois on y va, à deux pas d’une émotion

A trois on y va explore trois visions de l’Amour à travers les passions amoureuses d’un couple à triangle amoureux qui s’ignore. Porté par la jeune garde française, le dernier film de Jérôme Bonnell réussit à offrir quelques rires sincères sans toutefois dégagé une émotion sincère. (suite…)

La French ou la collusion entre mafia et politique

Pour son deuxième long-métrage, La French, Cédric Jimenez s’attaque à un sujet bien connu des amateurs de polars, le milieu mafieux marseillais des années 70, la French Connection dont l’incarnation cinématographique la plus fameuse est certaine French Connection de William Friedkin avec Gene Hackman. Le duo Dujardin/Lellouche se retrouve pour la troisième fois derrière l’écran, sûrement pour leur meilleur collaboration. (suite…)

[Avant-première] Repas de famille réunit le meilleur du rire au sud

Le lundi 27 Octobre 2014, Nice accueillait en avant-première nationale, la première diffusion de la comédie de Pierre-Henri Salfati, Repas de famille, chaperonnée par les Chevaliers du Fiel dont le spectacle éponyme a inspiré le scénario du film. Pour présenter le long-métrage, étaient justement présent Eric Carrière et Francis Ginibre ainsi que Noëlle Perna qui ne pouvait pas rater ce rendez-vous, à domicile, avec son public. Même si l’on était un peu fâché avec Mado la Niçoise, après le scandale de la représentation de La Chauve-Souris de Johann Strauss II, nous devons avouer que les trois compagnons furent de très sympathiques hôtes et que Repas de famille est une réussite.
(suite…)

Bon rétablissement ! La comédie convalescente…

Jean Becker, réalisateur d’Effroyables jardins, Les enfants du marais et d’Un crime au Paradis, sait nous émouvoir aussi bien qu’il sait nous ennuyer. Alors qu’il réunissait les meilleurs acteurs tragi-comiques de leur génération, Dussollier et Villeret en tête, il avait aussi offert à Jean-Pierre Darroussin l’un des rôles les plus fades de sa carrière dans Dialogue avec mon jardinier ersatz sans saveur des thématiques guédiguiennes. Avec Bon rétablissement !, mené par un Gérard Lanvin aussi blasé que son personnage, Jean Becker propose à nouveau une comédie sans rire, et un drame social sans pleurs. (suite…)

[Avant-Première] Au fil d’Ariane, Guédiguian s’efface au profit de ses inspirateurs

Enthousiaste, je suis allé à l’avant-première niçoise du dernier film de Robert Guédiguian, organisée par l’association A.D.N. (http://ademonice.free.fr/). C’est-à-dire que je considère Guédiguian comme l’un des meilleurs réalisateurs de notre temps, certainement celui qui met le mieux en lumière tout ce qu’il y a de beauté en l’Humanité. Il n’y a aucune de ses réalisations qui n’ait pas réussi à me tirer des larmes. À l’exception d’Au fil d’Ariane, qui sortira en salle le 18 Juin 2014. C’est pourquoi je me permets ce préambule, pour vous dire, de vous jeter sans aucune hésitation, corps et âme, dans la filmographie de ce grand monsieur, pour qui l’idée commune n’est pas morte, et qui continue trente-deux ans après ses débuts à faire vivre le rêve avec la même troupe. Gérard Meylan, comparse depuis l’origine, était présent pour partager ses impressions sur le film.

(suite…)