Robert Rodriguez

[Direct-to-Vidéo] Tokyo Tribe, maelström hip-hop, réquisitoire contre le rap de droite

Sono Sion est de ces réalisateurs si géniaux et avant-gardistes qui sont indubitablement, face à la frilosité des distributeurs, condamnés à sortir dans nos contrées en direct-to-vidéo. Lorsqu’il met en scène Tokyo Tribe, sorti grâce à Mad Movies et Wild Side, le 2 décembre 2015, et inspiré du manga éponyme de Santa Inoue, c’est un déferlement foutraque, un chaos organisé de violence graphique et symbolique qui éclabousse l’écran par sa radicalité étonnante. Détournant ses propres codes, Sion renvoi le rap game et la lente désagrégation politique du hip-hop à ce qu’ils sont : les signes d’une culture alternative malade de ces excès, devenue parangon de l’idéologie dominante, sexiste et capitaliste. (suite…)

Publicités

Sin City, j’ai tué pour elle reprend la recette magique du premier volet

La suite de Sin City, bande dessinée de Frank Miller adaptée au cinéma par Robert Rodriguez (Une nuit en enfer, Planète terreur, après on en parle pas…), J’ai tué pour elle est à la hauteur de nos espérances. Graphiquement réussi, il est bien sûr dans la même veine que le premier opus, mais ce savant mélange de noir et blanc agrémenté de touches de couleur éclatante assure à nouveau sa réussite.

(suite…)