Ryan Gosling

The Big Short (Le casse du siècle), voici venu le temps des médiocres

Adam McKay, le scénariste de Ant-Man, qui nous avait bien fait rire avec son film décalé, adopte un sujet bien plus sérieux pour son dernier film. Avec The Big Short (Le casse du siècle), il retrace le parcours de quatre financiers qui pressentirent la crise des subprimes avant tout le monde et décidèrent de jouer contre les banques. On est très loin du décevant Loup de Wallstreet, bien trop empathique avec un personnage dégoûtant qui n’en demandait pas tant. L’heure n’est pas ici à la compassion mais plutôt à la dissection consciencieuse. On tient le meilleur film sur le sujet depuis l’éprouvant Margin Call, porté par un casting quatre étoiles. (suite…)

Publicités

Lost River, quand la beauté irradie la noirceur du monde

Pour son premier film, Lost River, Ryan Gosling laisse émerger cette sensibilité à fleur de peau qu’il laissait poindre en tant qu’acteur. Film onirique sur fond de crise financière, portrait d’une Amérique fantomatique, Lost River sublime ses personnages et ses acteurs tout en mettant en lumière la folie et la dureté d’un monde devenu inique. (suite…)