Sandrine Kiberlain

Quand on a 17 ans, on est trop sérieux

Quand on a 17 ans, on est trop sérieux, contrairement à ce qu’a dit le poète. Le dernier film d’André Téchiné explore les désirs tus et les sentiments refoulés de deux jeunes lycéens. Toujours intimiste, presque personnel, son cinéma dépeint des drames sourds qui s’épanouissent à l’ombre d’une morale d’un autre temps qui garde son emprise sur les corps et les esprits.
(suite…)

9 mois ferme, justice pour tous!

À l’image de ses autres films, 9 mois ferme d’Albert Dupontel nous promettait à nouveau notre dose d’humour noir et absurde. Quatre ans que Dupontel n’avait pas sévi ! C’est bien trop long quand on doit se contenter des comédies françaises aseptisées sur fond de romances à l’eau de rose ! Salvateur ! Pari réussi. Le film joue à merveille sur plusieurs registres : l’humour, le gore et la romance. (suite…)