Stuart Beattie

Docteur Frankenstein, de l’éthique comme rempart à l’obscurantisme et aux savants fous

Docteur Frankenstein, le dernier film de Paul McGuiguan, apparaît comme une œuvre virtuose à côté des derniers méfaits du monstre tel I, Frankenstein de Stuart Beattie, véritable horreur cinématographique toute de CGI dégoulinante. Docteur Frankenstein reprend les traditionnels sous-textes de l’œuvre, à savoir la dichotomie entre foi et science, l’éthique et la responsabilité scientifique, le remord et la vengeance. Loin, très loin du déroulement narratif du livre de Mary Shelley, source inextinguible d’adaptations, le film est écrit comme une séquelle, non exempte de défaut mais tout à fait convenable dans laquelle James McAvoy et Daniel Radcliffe tirent leur épingle (ou devrait-on dire leur boulon) du jeu. (suite…)

Moi, Frankenstein, seul au monde…

I, Frankenstein, réalisé par Stuart Beattie, et produit par Lakeshore Entertainment, est sorti en salle le 29 janvier 2014. Un duo maléfique que nous allons affronter sans le savoir : les producteurs de l’intégralité de la franchise Underworld et le scénariste de G.I. Joe: Le Réveil du Cobra. De quoi créer un monstre bien vivant.

(suite…)