Tom Cruise

[Rétro] Top Gun, le manifeste de recrutement pour l’US Navy de retour en 3D

Pour préparer le terrain à la suite qui se profile pour 2016, les cinémas Pathé-Gaumont ont diffusé, le jeudi 1er Octobre, Top Gun, le film qui a lancé, de front Tony Scott et Tom Cruise (que l’on a vu dans Mission Impossible : Rogue Nation). Transcrit en 3D pour l’occasion, le revoir a été l’occasion de relativiser son statut de film culte. Si l’on peut encore ressentir l’audace formelle de la réalisation, qui a malgré tout pris un sacré coup de vieux depuis 1986, on est étonné du vide et de la romance niaise qui l’habite. Malgré la conversion, on a eu du mal à s’envoler. (suite…)

Mission Impossible : Rogue Nation, toujours à la pointe de l’action

Mission impossible reste dans la mémoire des plus grands l’une des séries précurseuses des années soixante dans le domaine de l’espionnage et des gadgets surréalistes. Mythique pour sa musique d’introduction et sa formule légendaire (Votre mission, si toutefois vous l’acceptez…), le concept se devait de se réinventait, au fil des années, pour ne jamais perdre en haleine ses fidèles spectateurs. Que ce soit la série originale ou les films qui ont suivi, après plus de quarante ans d’existence, il est certain que le pari est on ne peut plus réussi. Les scènes d’actions périlleuses et l’intrigue palpitante sont toujours au rendez-vous pour notre plus grand plaisir. Détail qu’il ne faut pas négliger, compte tenu de l’incompétence des productions hollywoodiennes actuelles à mener leurs films d’actions sans retomber, sans cesse, dans les clichés des surhommes écervelés et des grands méchants aux accents de mafieux ruskov, d’officier S.S ou de barbu saoudien. Autant de prétextes nous ayant poussé à voir, au plus vite, le 5ème opus de Mission impossible. Si la réalisation des films n’a pas arrêté de changer depuis le premier volet mené par Brian De Palma, la présence de Tom Cruise, jouant le personnage d’Ethan Hunt, reste le fil conducteur de toutes les missions impossibles (mais manifestement réalisables) que l’agence IMF (Impossible mission force) a bien voulu lui confier. (suite…)