Vincent Rottiers

Dheepan, Audiard peine à se renouveller…

Habillé de quelques fulgurances, Dheepan nous ressert malgré tout la même recette pour la énième fois. Bien sur, on aime reconnaître la patte d’un artiste lorsque l’on va au cinéma mais Jacques Audiard semble se contenter de se plagier lui-même. Pour son dernier film, il recopie tel quel la trame de De rouille et d’os et d’Un prophète. Ce qui pouvait plaire dans son style devient lassant. Le rythme très lent de Dheepan entre finalement en contradiction avec l’envie affichée de réaliser un film coup de poing. (suite…)

Bodybuilder, sous les muscles bat un coeur!

Le réalisateur d’Omar m’a tué revient pour son troisième film. Bodybuilder de Roschdy Zem nous amène à suivre un jeune délinquant se mettant au vert chez son père. Le jeune Vincent Rottiers, révélation de La Marche à la filmographie de plus en plus étoffée et promettante, est au côté du champion du Monde de culturisme François Yolin Gauvin. Ce dernier à remplacer au pied levé Antoine de Caunes qui a préféré présenter Le Grand Journal de Canal Plus. Incroyable mais vrai, on a probablement gagné au change. (suite…)

La Marche résonne encore aujourd’hui

Il y a trente ans, à l’initiative d’une bande de jeunes des Minguettes, quartier populaire de Vénissieux près de Lyon, la marche pour l’Égalité et contre le racisme débutait. Un périple de 1500 km depuis le quartier de la Cayolle à Marseille – où un jeune maghrébin de 13 ans avait été lâchement assassiné – jusqu’à Paris où triomphant les marcheurs seraient reçus par le président de la République Mitterrand. La Marche, réalisé par Nabil Ben Yadir, retrace l’histoire de ces militants du quotidien. (suite…)